Société

Les « on dit » sur les Tokyoïtes

On dit que Tokyo est la ville plus chère du monde

D’après une étude du cabinet Mercer HRC faites 2005, Tokyo et Osaka sont les deux villes les plus chères au monde, suivies de Londres, Moscou, Seoul. Paris doit se contenter de la 12ème place. Je ne vais pas mettre en doute l’étude effectuée par ce cabinet, mais j’aurai voulu savoir sur quoi elle portait. Personnellement, je ne trouve pas que Tokyo est une ville chère, surtout en cette période (depuis début 2007) ou le dollar est faible, le yen aussi et l’euro est surévalué.

Un exemple parmi tant d’autre, vous pouvez manger correctement dans un Yoshinoya pour 500 yen à peu de chose près 3 euros, quand je dis correctement c’est un repas équilibré, viande, légume, riz et pour 100 yen de plus vous avez une boisson. En France pour le même prix (et encore je crois que c’est un peu plus cher) vous avez un vieux grec (kebab) et ses frites frient à l’huile de vidange.

Deuxième exemple, les cigarettes, l’exemple n’est pas top car vu que les paquets en France son surtaxés, le combat n’est pas égal… En France un paquet de cigarettes, environ 5 euros, au Japon 300 yen soit environ 2 euros.

Troisième exemple, les boissons dans les distributeurs automatique. Il faut savoir qu’à Tokyo il y a un distributeur de boissons tout les 200 mètres, j’exagère peut-être mais pas de beaucoup, je peux vous assurez que de trouvez à boire à Tokyo ne relève pas du challenge, et on comprend pourquoi quand approche l’été, de Juin jusqu’à Septembre c’est grosse chaleur et taux d’humidité de folie, mais j’y reviendrais dans un autre billet. Revenons au prix des boissons, il faut compter entre 100 et 150 yen la boisson soit environ entre 0,60 euro à 1 euro la boisson.

En ce qui concerne les fruits et les légumes, ce n’est pas le même son de cloche, c’est plus cher qu’en France et pour de moindre quantité, en revanche, les fraises ont un goût de fraise, les pommes goût coup de pomme…bref ils n’ont pas que la texture comme cela peut-être le cas en France.

Note : En toute objectivité, vous pouvez mangez pour pas cher à Tokyo, mais au bout d’un moment, vous en aurez vite marre des Pepper Lunch, Yoshinoha, des Curry house et autres chaines de resto pas cher et reviendrez sur des restaurants plus chers à 3000 ou 5000 par tête.

On dit aussi que les Tokyoites vivent dans des cages à lapins

Pour le coup, c’est pas faux, la surface moyenne est de 28m² à Tokyo et 33m² au Japon. En France la surface moyenne est de 37m², l’écart est en définitif pas si important, surtout lorsqu’on compare la superficie du pays et sa densité.

On dit qu’ils parlent mal, voire pas du tout les langues étrangères

J’ai envie de répondre oui et non. Oui, les Tokyoïtes ne parlent pas bien les langues étrangères, inutiles de tenter le français à Tokyo lorsqu’il est déjà tellement difficile de se faire comprendre en anglais. Mais à leur décharge, les Parisiens sont aussi des grosses billes en anglais alors que Londres est à moins d’une heure de vol, et que nous possédons le même alphabet.

En revanche, les Tokyoïtes, et de surcroît les Japonais, feront leur possible pour vous aider avec les moyens du bord, en mélangeant anglais, langage des signes et japonais.

Petite anecdote : lors de mon premier séjour à Tokyo, je n’avais compris comment fonctionne le système d’achat des tickets pour prendre la Yamanote, ligne JR (Japan Railway). Contrairement à Paris, ou vous achetez un ticket 1,50 euros peu importe où vous allez, que vous fassiez 2 stations ou la ligne entière le prix reste inchangé. Sur la JR c’est différent, vous payez ce que vous consommez. Déjà pour comprendre ça, il faut un peu de temps. Bref, je suis resté planté devant le distributeur pendant bien 5 minutes, tout en regardant le plan situé au-dessus. Je voyais bien qu’au-dessus des stations il y avait un prix, mais ça n’a pas tilté tout de suite. De là un japonais, d’un certain age, est venu me porter secours en demandant en « anglais » (comme quoi !) où je souhaitais aller. Il m’acheta le ticket, et de là j’ai compris le système. Depuis les distributeurs de billets sont aussi en anglais, ils en restent quelques uns uniquement en japonais mais c’est plutôt rare.

On dit que les Japonais travaillent comme des fourmis

Le coté « salary men » est en train de s’estomper, il reste important dans les grosses entreprises, mais la plupart des Japonais travaillent (tout comme les Français) et dans des petites et moyennes entreprises et la nouvelle génération est en train de changer la donne, en choisissant en priorité un métier qui leur plaît, quitte à rester plus longtemps au chômage.

Note : Si la tendance s’inverse, on ne peut pas comparer le système français au système japonais, à Tokyo, personne n’est  surpris de voir des « troupeaux » de bureaucrates à 23h sur les lignes de la JR  ou même encore en train de travailler dans leur bureau. Les japonais ont un énorme stress qui pèsent sur eux au travail, pas étonnant qu’ils se torchent une fois le WE arrivé, et quand je dis ils se torchent, c’est le terme exact, ceux qui sont allés au Japon peuvent en témoigner, des Japonais éclatés sur les trottoirs ou en train de dormir sur les bancs d’un parc ….

On les dit ultra conformistes

Très timide, un respect des règles poussé à l’extrême, une politesse à la limite de l’hypocrisie qui peut déranger la plupart des occidentaux. Je vais tout de suite rebondir sur la politesse, oui les Japonais sont polis, beaucoup plus qu’on devrai l’être, mais cette pratique n’a rien de malveillante, c’est pour la bonne cause, c’est pour vivre confortablement les uns avec les autres : en parfaite harmonie.

Les Français l’appliquent aussi d’une certaine manière, vous avez certainement un collègue de bureau qui vous insupporte et pourtant chaque jour vous lui serrez la main en lui faisant un large sourire, c’est de l’hypocrisie ou de la politesse pour bien vivre en société ?

On les dit respectueux des règles. C’est 100% vrai, l’une des premières choses qui m’a frappé, c’est lors de la traversée des piétons. A Paris, c’est freestyle ! On traverse au vert, à l’orange, au rouge, bref dès qu’il y a moyen on y va et même quand il y a pas moyen, on y va en espérant que l’automobiliste va freiner. A Tokyo, quand le petit bonhomme est au rouge, même s’il n’y a pas de voiture à 500 mètres à la ronde, personne ne va traverser, ça peut paraître tout bête, il n’empêche que le Parisien que je suis à dû se discipliner pour prendre l’habitude de ne pas traverser, et je vous recommandes de faire de même quand vous êtes à Tokyo et pour deux choses :

  • La première, c’est pour éviter de vous faire remarquer.
  • La deuxième, j’ai pu constater que les automobilistes Japonais n’ayant pas l’habitude que les piétons traversent n’importe où et n’importe quand, n’avaient pas des réflexes aussi développés que les Parisiens.
On dit que Tokyo est polluée

Pas plus que Paris, et même moins d’ailleurs, cela peut s’expliquer par le fait que les Tokyoïtes utilisent beaucoup les transports en commun, mais également le fait que les véhicules circulant dans les rue de Tokyo sont pour la moitié  pour une bonne partie des taxis et enfin par le nombre d’espaces verts et de grands parcs comme Shinjuku Gyoen ou Yoyogi.

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi aimer

22 Commentaires

  • Répondre Stan 19 janvier 2008 dans 14:05

    Bonjour et merci pour toutes ces informations, ce fut un plaisir a lire ^^

    Je suis entrain d’organiser un séjour a tokyo cet été avec un ami. Nous ferons un film-docu amateur sur cette éxpérience.

    Je serais enchanté d’apprendre et d’echanger avec toi sur cette ville qui a l’air si fascinante. Tu as mon adresse mail 😉

    Cordialement, Stan.

  • Répondre Zibbu 20 janvier 2008 dans 2:28

    Bonjour,
    je rêve de découvrir ce pays qui m’intrigue tant par sa population, son esprit high-tech, sa culture, sa géographie et là vous me proposez de replongez dans mon rêve.

    Cela peut paraître tout simple mais ce blog est entièrement lucratif à mon imagination.

    Merci

  • Répondre bosch 20 janvier 2008 dans 21:08

    konbanwa,

    je suis aller plusieur fois au japon, 2 fois a Osaka, 1 fois a Kyoto et 1 fois a Tokyo, et j’ai tellement entendu les francais me dire mais c’est trop chèr la bas tu est fou, alors que pas du tout les gens se fond des tas de préjugés sur les japonais. j’ai adoré ton article c’est exatement ca!!ton article reflète exactement tokyo et le japon . je mis suis revu en lisant ton blog.

    merci bonne continuation.

  • Répondre Roban 29 janvier 2008 dans 18:29

    Je comprends que l’on puisse s’extasier sur les prix d’un Yoshinoya ou d’un paquet de blondes pour y faire sa petite etudes perso sur le cout de la vie d’une ville. Tous les touristes ou les visiteurs temporaires visitant cette ville ont la meme manie : Tokyo c’est pas cher ! Pourtant Tokyo est terriblement chere lorsque l’on l’a vit a plein temps ! Avec enfant, voiture, courses quotidiennes etcetera !

  • Répondre I Love Tokyo 29 janvier 2008 dans 23:27

    Je comprends ta reaction, et tu as en fait bien ciblé le probleme, moi je n’y passe pas plus d’1 mois ou 2 à chaque fois, et de fait je suis pas exposé à tout les problèmes, je mange quasiment tous les jours au restaurant car cela revient plus cher de cuisiné chez soi que de manger au restaurant.

    Enfin, les exemples choisi, ne sont pas le fruit du hasard, la plupart des gens savent le prix d’un paquet de clope en france, même moi ne fumant pas je peux le dire, et pareil pour la restauration rapide. J’aurai pu prendre en exemple Toyota Crown est dire qu’elle est moins cher au japon qu’en france mais ca n’aurait été aussi parlant, qu’en penses tu ?

    Enfin, point important qui consolide tes propos, l’euro est très fort et le yen et le dollar largement sous évalué et très instable, (je vous invite à voir le graphique suivant http://fr.finance.yahoo.com/convertisseur/convert?amt=1&from=EUR&to=JPY&submit=Convertir ) depuis 1 an et demi et de ce fait la touriste ou visiteurs temporaires se trouvent avec un pouvoir d’achat important (que ce soit au japon, aux usa…).

    En tout cas, merci pour ta contribution !

  • Répondre Olivier 20 février 2008 dans 22:09

    Un grand merci pour ces articles qui sont très enrichissant. Effectivment les français sont plein de préjugés (pour beaucoup de choses…).
    C’est un plaisir de te lire et d’apprendre des choses qui sont du vécu.

    Bonne continuation !

  • Répondre sam 7 mars 2008 dans 8:36

    je suis un peu surpris des commentaires faits sur la politesse : un japonais ne tient jamais la porte à la personne qui le suit, peut-être parce que le plus souvent elles sont automatiques, mais par exemple à Shinjuku sur certaines sorties de la Yamanote sen que vous évoquez tant, il faut faire attention pour ne pas s’en prendre une dans la figure. Autre chose, toujours dans les transports en commun, il est rare de voir quelqu’un céder sa place à une personne âgée ou enceinte (même parmi les places qui devraient leur être réservées), et il ne faut pas attendre que quelqu’un s’excuse s’il vous tombe dessus ou si vous prenez son sac dans la figure. ça ne vous est jamais arrivé, ou j’ai vraiment pas eu de bol (c’est possible aussi)? 😉
    bonne continuation à Tokyo

  • Répondre I Love Tokyo 7 mars 2008 dans 15:32

    Je suis surpris de ton commentaire Sam, ce n’est pas le Tokyo que je connais. Maintenant, je te l’avoue dans ma branche, je ne suis pas obligé de prendre les transports aux heures de pointe ce qui rend la vie bien plus agréable.

    En ce qui concerne le fait de céder la place, moi qui vit une partie de l’année avec ma femme et mon fils de 3 ans à Tokyo, j’ai déjà vu des japonais nous céder volontier leur place à ma femme et à mon fils lorqu’elle etait avec la poussette dans une main et mon fils dans l’autre… donc je pense que c’est comme partout, il y a des gens qui ont du savoir vivre et d’autres moins.

  • Répondre Kotobo 13 mars 2008 dans 9:30

    ta femme est japonaise? 🙂

  • Répondre I Love Tokyo 16 mars 2008 dans 13:17

    Non européenne, mais tu vois aujourd’hui je suis allé à Nakano, j’ai pris la yamanote jusqu’à shinjuku et la personne nous laisser les places prioritaires…ils mattaient leur portable ou dormaient.

    Mais le pire, c’est le mec qui a soufflé la place à une jeune femme sans pitié…, j’étais choqué, j’aurai jamais osé faire un truc comme ça, même en France. finalement j’ai encore beaucoup à apprendre sur Tokyo et je crois que Sam est dans le vrai. Le problème c’est que j’ai trop trainé à Minato Ku et maintenant que je vis à Taito Ku, je me rend compte de l’autre face du japon, plus populaire.

  • Répondre Isa 20 mars 2008 dans 15:08

    Salut

    je viens de découvrir ton blog qui m’intéresse vivement : française d »origine, je vis actuellement à Montréal. Mon mari a une proposition de travail à Tokyo!! Alors on referait nos valises pour 2 – 3 ans. Mais avec une fille de 4 ans et un bébé de 9 mois, cela me fait un peu peur. Qu’en est-il de l’accessibilité aux soins de santé et aux écoles internationales??

  • Répondre sam 25 mars 2008 dans 3:59

    coucou, c’est encore sam

    autre exemple hier (lundi, yamanotesen, vers 16h). une femme étrangère avec un bébé dans les bras se fait bousculer par les gens qui montent et descendent du train. elle se met ostensiblement devant les gens assis. personne ne lui cède sa place. le coup de « j’ai du sommeil à rattraper » (moi aussi!!) ou du « j’ai un message urgent à écrire qui fait que je ne vois personne »… je crois vraiment que les gens s’enferment dans une bulle qui les protège, mais celà interdit toute considération pour autrui. j’ai fait attention, et j’en ai parlé à ma femme (japonaise), qui confirme mes dires. elle m’a dit aussi qu’elle en était fâchée d’abord, mais qu’elle essaye de ne plus faire attention à ces incivilités. en revanche, elle est toujours heureuse de me voir céder ma place à une obaachan.
    j’en ai aussi parlé à deux amies nées à Tokyo, qui auraient tendance à penser que ce comportement serait le fait de personnes n’étant pas nées à Tokyo mais qui, venues pour étudier ou travailler, s’adapteraient mal au stress de Tokyo et réagiraient de façon agressive. Je ne sais quelle valeur donner à ces idées, mais il est vrai que ces deux amies nées à Tokyo sont les deux personnes les plus gentilles que je connaisse au Japon…

  • Répondre I Love Tokyo 11 avril 2008 dans 22:48

    Isa : Je ne serai te répondre, ne vivant qu’une partie de l’année la bas, et mon fils n’étant pas encore scolarisé, je suis incapable de te répondre.

  • Répondre セビ  18 avril 2008 dans 16:31

    Sam,

    Peut etre serait-il temps pour toi de retourner a Paris faire un tour histoire de te rafraichir la memoire ou de t’essayer a la chine( populaire), juste pour voir a moins que ce ne soit deja fait ce que sont des incivilités…

    Effectivement se sortir d’un metro a tokyo a 8h du mat sans pousser releve du miracle mais lorsque le train est un peu moins bonde, les gens se poussent…Tout tes exemples sont concret et réels mais qu en est il ailleur???

    Paris les gens sur les strapontins qui reste assis alors qu’il est marque de se lever en cas d’affluence…des gens qui ne se poussent pas pour te laisser la place pres de la fenetre (place de 4) et soupir quand tu demande a passer pour t’assoire…des canettes pot de bananes etc…qui jonchent le sol collant a cause d’une biere »malencontreusement deversée » etc etc etc

    Ou alors en chine a shanghai ou j’ai vecu 1 an ou les gens foncent, se poussent, se battent pour vous prendre la place, lorsqu il est temps de sortir personne ne bougent d’un poils, train bondé ou non!!!!

    Non, non, non je persiste , je signe je suis bien content d’etre ici pour ne pas avoir a humer les odeurs d’urines du metro parisien…

  • Répondre I Love Tokyo 19 avril 2008 dans 0:25

    Je confirme sur plusieurs points, quitte à choisir un metro (ou rer) c’est sans hésiter celui de Tokyo, il n’y a pas cette odeur horrible du metro parisien et cette saleté omniprésente. Par contre pour le monde, la yamanote le matin vers 9h ca ressemble au metro parisien les jours de grève sauf qu’ici, c’est tout les jours comme ça.

    Niveau galanterie, je mettrais un point pour les français, je trouve qu’on laisse plus facilement la place au personnes agées, aux femmes enceintes et aux personnes accompagnées d’un enfant en bas age, mais ca ne veut pas dire qu’à Tokyo ils sont tous en train de jouer avec leur portable ou à faire semblant de dormir pour ne pas laisser la place, d’ailleurs bien souvent, ce sont des femmes qui m’ont proposé de prendre leur place lorsque j’avais mon fils de 3 ans dans les bras…

    Sinon pour ce qui est du civisme en général, il n’y aucune comparaison possible, les japonais sont dans l’extrême et les français (pas tous heureusement) en ont oublié le sens.

  • Répondre sam 28 avril 2008 dans 13:52

    pour セビ
    je ne me souviens pas avoir écrit qu’à Paris ou ailleurs c’était mieux. J’ai juste réagi à des propos qui insistaient sur la politesse des Japonais afin que les gens ne se fassent pas de fausse idée.
    Je n’ai pas non plus critiqué la propreté japonaise que j’apprécie vraiment.
    donc je trouve votre réaction assez décalée, mais je vous rejoins totalement dans vos critiques du métro parisien…

    sam

  • Répondre jeff1 4 juin 2008 dans 21:45

    Sayonara,
    En principe j’y pars vers la fin du mois…50 ans après que j’aurais pu le faire…Ce que je viens de lire confirme ce que m’a dit ma Mère qui y allait voilà 50 ans: politesse remarquable, le contraire de chez nous. J’y ai un peu goùté à HongKong; sauf pour les crachats, même à la plage!Vie pas si chère? Tant mieux.J’essaierai peut-être le métro qui ne sera probabl.pas pire que chez nous.L’envie d’y aller m’avait passé, au bénéfice des USA, de Rio ou Buenos Aires ou autre Thaïlande, mais l’envie me reprend, et comme je prends de l’âge…(je vais y fêter mes 69ans…). Peut-être reviendrai-je vous donner mes impressions.En attendant: domo aligato à tous. Jeff1

  • Répondre Jeff1 12 novembre 2008 dans 21:13

    Konichiwa…me revoici. Que j’ai bien fait d’y aller. Ce que j’y ai vu et vécu m’a enchanté. Rues, métros, shinkansen…Peuchère notre TGV, Même s’il va plus vite (toutefois,pour arriver à l’heure,hum, hum,notre TGV…) Quant à la cherté je m’élève en faux, on peut s’en tirer comme ici et même mieux si on n’est pas trop « friqué », et moins cher qu’ici si l’on veut fréquenter des restaus chics.Pour dormir, les ryokans sont certes plus coùteux que nos bas de gamme, mais quelle différence!La politesse?Nous n’avons nullement souffert d’un quelconque manque de cette dernière, au contraire, quelle amabilité partout.Et la propreté…J’ai utilisé les transports en commun, c’est quasiment le jour et la nuit avec Paris. Les gants blancs des personnels et leur amabilité et efficacité sont remarquables. Lorsque j’ai lu sur mon guide (Français)que la gare intermodale de Shinjuku voyait passer environ 3 500 000voyageurs par jour et que je l’ai utilisée à mon tour je suis resté « baba ».Certes, il y a beaucoup de mouvement,mais ça n’a rien à voir avec chez nous. Il est vrai que ce n’est pas la même « clientèle », personne ne saute au-dessus des tourniquets…Quant aux employés qui poussent les voyageurs dans les rames je ne l’ai vu qu’à la télé française, cela survient peut-être parfois à la sortie d’un stade, d’une foire ou autre spectacle,mais si je me souviens bien nos « journalistes » s’étaient bien gardés de le préciser…Non, les rames les plus bondées que j’ai vues ne l’étaient pas plus que celles de notre RER,avec là encore une « clientèle » différente. La propreté omniprésente, l’élégance des gens,un autre monde. Alors certes, l’architecture est moderne et on voit très peu de constructions anciennes,mais quand on lit que cette ville a été bombardée et quasiment détruite, on le comprend. Promis, j’y retournerai, j’y ai tant de (belles) choses à voir, et de bonnes à manger…si,si, et puis cette ambiance si particulière et unique. J’en ai connu ailleurs, sur tous les continents, mais là, au Japon, c’est trop chouette comme diraient les enfants de maintenant. Sayonara…

  • Répondre nanasse 28 juin 2009 dans 11:25

    Paris serait la 12e ville la plus cher du monde?

    C’est étrange ce matin je comparais les prix de Paris et de Londres et a part certaines exception comme les transports en commun et les restaurants, je trouvais que les prix étaient similaires…

    Manger dehors au Japon est réputé pour être peu onéreux. Ici a Londres pour un restaux japonais c’est £2.50 le sushi…

    Merci pour cette article 🙂

  • Répondre duvey 7 avril 2010 dans 11:26

    a Tokyo depuis qq jours, Steve a tout à fait raison sur les us et coutumes des Japonais.
    C’est tellement agréable de se balader sans appréhension d’etre agressés ni bousculés, toujours écoutés et aidés si besoin, bref malgré le temps très moyen, avec mon fiston de 18 ans nous nous régalons .Il faut une bonne semaine à Tokyo pour découvrir les differents quartiers, il nous manquera un peu de temps mais nous avons deja envie de revenir
    Christiane

  • Répondre Sylvain Vedrenne 17 décembre 2010 dans 16:09

    Bonjour Steve,

    Merci pour ton blog vraiment intéressant !
    Ayant été plusieurs fois au Japon, je reconnais beaucoup de choses dans tes articles.

    Sylvain

  • Répondre Rominou 26 juillet 2011 dans 23:40

    Salut! Tout d’abord je tiens a vous dire que j’adore votre blog!
    Et j’aime beaucoup cet article d’ailleurs, amusant et qui brise tous les préjugés sur les tokyoites!
    Mais je voulais vous demander a vous qui vivez a Tokyo si le temps de fin aout est vraiment si terrible que ça ou si pour quelqu’un comme moi qui supporte la chaleur ce sera tout a fait vivable?
    Merci pour ton attention 🙂

  • Laisser un commentaire

    Powered by themekiller.com