odaiba-island-i-love-tokyo
Tokyo

L’ile artificielle d’Odaiba

Malgré que Tokyo soit une ville située en bord de mer, les espaces aménagés pour profiter des joies de la plage sont rares, car Tokyo n’a pas vocation à devenir une station balnéaire. Toutefois, si vous êtes à Tokyo et que vous souhaitez profitez du soleil, au calme, loin de l’agitation du centre ville et sur un petit coin de sable, alors vous devez absolument vous rendre sur l’île artificielle d’Odaiba.

Histoire

Tokyo manque cruellement de place, et cela ne date pas d’aujourd’hui, l’ile d’Odaiba, autrefois simplement nommée Daiba (qui signifie forteresse en japonais) a été achevé en 1853, et avait pour première vocation d’établir une ligne de défense contre d’éventuelle attaque maritime.

Aujourd’hui, Odaiba accueille des centres commerciaux, des restaurants, des espaces de jeux, des bureaux, dont le siège social de la Fuji TV facilement identifiable par son architecture unique, mais également des musées et des complexes hôteliers comme l’hôtel Nikko.

Situation géographique

Odaiba se situe au sud est du centre de Tokyo, si toutefois Tokyo avait un centre, mais on va partir du principe que le Palais impérial est le centre. Pour s’y rendre, vous devez prendre le monorail Yurikamone (qui signifie « mouette » en japonais) à la gare JR de Shimbashi (ou Shinbashi, les deux orthographes sont valables).  Une fois à la gare de Shimbashi, prendre la sortie Shiodome et récupérer la station du Yurikamone (repère bleu sur la carte).

Le billet n’est pas donné autour de 300 ¥ par personne pour un aller simple, mais vous pouvez obtenir un pass pour la journée pour 800 ¥. Pour info, votre Rail Pass ne vous servira pas sur cette ligne, car elle appartient à une société privée et non à la JR.


Afficher Odaiba sur une carte plus grande

Sur place

Il y en a pour tous les goûts, vous pourrez vous détendre sur la plage en admirant la baie de Tokyo avec le Rainbow bridge que vous aurez traversé avec le monorail et la Tokyo tower en arrière plan et si vous tournez la tête de l’autre côté, vous verrez une réplique de la statue de la liberté, la même qui est visible à Paris au milieu de la Seine près de la tour Eiffel.

Si vous êtes plutôt shopping, il y  a un centre commercial unique en son genre, le Venus fort, une centre commercial qui vous plonges dans l’univers de Venise et de l’Italie au sens large, sculptures, moulures, fontaines et art roman au rendez-vous, un ciel en tromple l’oeil plus vrai que nature,  un dépaysement total.

Vous pourrez également visitez le musée de la pub ou bien encore les bureaux de la Fuji TV et admirez la vue depuis l’observatoire. Si vous restez jusqu’à la tombée de la nuit (ce que je vous conseilles fortement), vous pourrez diner dans l’un des nombreux restaurants du centre Venus fort ou ceux le long de la plage près de la statue de la liberté, puis faire un tour dans la grande roue qui se trouve non loin du Venus fort et qui vous offriras une vue magnifique sur Tokyo la nuit.

Article précédent Article suivant

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  • Répondre Nathalie 19 septembre 2011 dans 14:16

    Salut,

    Je suis à Tokyo pour trois mois. J’étais venue en avril et j’ai tellement aimé que j’ai décidé d’y passer plus de temps. Ton site m’aide à trouver des endroits sympa à visiter. Je pense justement à aller faire un pique-nique un soir sur l’île d’Odaiba avec la vue sur le Rainbow Bridge et la baie de Tokyo. As-tu un endroit précis à me recommander ? Je sais qu’il y a le Daïba Koen, mais je ne sais pas ce que ça vaut.
    Merci pour ton site et tes très belles photos.

    Nathalie

  • Laisser un commentaire

    Powered by themekiller.com