Tokyo

Les destinations proches de Tokyo à ne pas manquer

Si vous souhaitez échapper à l’agitation de Tokyo et passer une journée dans des endroits tout aussi beaux, voici cinq destinations à voir près de cette ville ! Ces endroits sont d’une beauté saisissante et sont parfaits pour une excursion d’une journée.

Yokohama, ville voisine cosmopolite de la capitale

Anciennement un modeste village de pêcheurs, Yokohama est devenu progressivement la deuxième plus grande ville de l’archipel, avec plus de 3,6 millions d’habitants. La réouverture des ports japonais en 1853 mettant fin à la longue période de fermeture du pays aux influences étrangères, a permis à la ville de se développer rapidement. Sa situation géographique privilégiée a rapidement attiré de nombreux commerçants étrangers qui s’y sont installés et a fait de Yokohama une ville internationale. L’atmosphère cosmopolite de l’endroit est presque palpable. Ses couleurs et ses odeurs vous transporteront dans l’Empire du Milieu lui-même.

Plus loin, dans le quartier de Yamate, l’empreinte des commerçants occidentaux est frappante. D’impressionnantes maisons de style colonial bordent la colline. Cependant, Yokohama conserve la tradition japonaise qui se reflète dans le magnifique jardin Sankeien et son étang aux lotus mais elle possède également un style architectural moderne.

Kamakura La ville du Grand Bouddha

Ici, les visiteurs en quête de traditions japonaises ne seront pas déçus ! De 1192 à 1333, Kamakura est au sommet de sa splendeur et devient la capitale du pays. Cette période marque également l’introduction du bouddhisme zen au Japon. Pour preuve, les temples se sont multipliés dans la ville. Parmi eux, Kotoku, qui abrite l’attraction principale de la ville et le véritable symbole de cette influence zen : un imposant Bouddha en bronze de 11,3 mètres de haut et pesant 121 tonnes.

Daibutsu (大仏)

En chemin, vous passerez par des lieux extraordinaires tels que le sanctuaire Zeniarai Benzaiten, où vous pourrez plonger vos pièces dans une cascade pour les voir se multiplier, ou le temple de Hase-Dera dont les jardins, remplis de statues, sont vraiment enchanteurs.

Le sanctuaire de Tsurugaoka Hachimangu est un autre vestige de sa gloire passée, témoignant de la grande puissance du clan Minamoto, qui a établi le premier gouvernement de samouraïs du Japon à Kamakura. S’étendant le long de la côte du comté de Kanagawa, Kamakura est également une station balnéaire que les Tokyoïtes adorent.

Hakone, sources chaudes et croisières

Un lac immense, un torii rouge et un Fujisan jouant à cache-cache avec les montagnes voisines : voilà ce à quoi pensent les Japonais lorsqu’il est question de Hakone. Le fait qu’il soit très proche du Mont Fuji et grâce à l’abondance de ses sources chaudes (onsen), ce lac séduit de nombreux visiteurs depuis des siècles, tant locaux qu’étrangers. Lors de cette halte obligatoire sur l’ancienne route reliant Tokyo à Kyoto, vous pourrez découvrir le Ryokan, un type d’hébergement japonais traditionnel au charme indéniable, créé à l’origine pour accueillir les visiteurs de passage.

Pour profiter pleinement de ce cadre idyllique au cœur du parc national de Fuji-Hakone-Izu, une croisière sur le lac Ashi est recommandée. Un bateau pirate vous emmènera au centre d’Ashinoko, vous offrant la possibilité d’immortaliser la porte Vermillon du sanctuaire Hakone-jinja avec le mont Fuji en arrière-plan.

Non loin d’ici, la vallée d’Owakudani, dans laquelle se forment des nuages de vapeur de souffre, peint un tableau terrifiant de la puissance destructrice de la nature. Des œufs noirs, cuits dans des sources chaudes, et des explosions souterraines continues ont transformé cet endroit en une destination touristique.

D’autres informations sur infotravel.fr vous permettront d’en savoir plus sur ce pays magnifique.

Nikko, entre nature et architecture

Nikko a séduit des milliers de visiteurs grâce à son environnement naturel unique. Niché au pied de montagnes majestueuses, ce lieu sacré devient un lieu véritablement ancien où rivières, lacs, étangs et cascades se remplissent de vie. En automne, les feuilles dorées des forêts environnantes illuminent les chutes de Kegon, l’une des trois plus hautes chutes d’eau du Japon et les rives du lac Chuzenji.

L’architecture complexe et colorée de ses nombreux temples et sanctuaires est la vedette de Nikko. Beaucoup de ces temples ont été déclarés patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

A ne pas manquer : le sanctuaire du Toshogu qui abrite, entre autres, le mausolée de Tokugawa Ieyasu, l’un des trois unificateurs du Japon, les trois singes de la sagesse et la célèbre porte Yomeimon.

La région des cinq lacs et les vues du Mont Fuji

Avec une hauteur de 3776 mètres, le Mont Fuji est le symbole du Japon. L’escalade est considérée comme une expérience unique mais réservée à des personnes expérimentées.

Heureusement, Fujigoko, qui est connue comme la région des cinq lacs, permet d’apprécier la beauté de ce cône volcanique sous tous les angles, ce qui frise la perfection.

Il est situé dans le comté de Yamanashi et se compose des lacs suivants : Sai, Kawaguchi, Motosu, Yamanaka et Shoji. Chacun d’entre eux offre une vue différente sur le mont Fuji.

Il est recommandé de venir en hiver, lorsque le sommet est couvert de neige et que le ciel est complètement dégagé.

Laisser un commentaire