Tokyo

Tokyo ville propre

Malgré ses 12 millions d’habitants Tokyo est une ville étonnamment propre, surtout quand on la regarde avec les yeux d’un parisien habitué aux odeurs nauséabondes et à la saleté des rues et du metro parisien.

Oui, Tokyo est une ville propre, et même très propre et cela pour 3 raisons (il y en a peut-être plus).

Premièrement, il est interdit de fumer dans les rues de Tokyo, de nombreux panneaux  d’interdiction ou dalles au sol vous mettes en garde, de ce fait pas un mégot par terre, fait non négligeable lorsqu’il faut compter 1 à 12 pour que le mégot soit totalement dégradé. Il y a toutefois des zones fumeurs dans la rue pour les accrocs, comme vous pouvez le voir sur la photo. Une petite zone fumeur, pas plus grande qu’un arrêt de bus.

Note : Quand j’habitais à Ginza, tout le monde respectais les interdictions, à Taito, déjà moins…depuis mon changement de quartier, je vois Tokyo plus objectivement…

Deuxièmement, les japonais font le tri des ordures même dans la rue, alors qu’en France nous devons jeter nos canettes, bouteilles en plastique et journaux dans la même poubelle. Les japonais distinguent les différents matériaux.

Troisièmement, les japonais font preuve de civisme et de savoir vivre. Exemple tout bête, les poubelles publiques sont moins présentes qu’à Paris. Elles sont présentes quasiment que devant les conbinis (Convenience Store). De ce fait les japonais ont pour la plupart un petit sac plastique sur eux dans lequel ils mettent leurs déchets. Une fois devant un conbini*, ils procèdent au tri des déchets (bel exemple !).

* Le conbini ou konbini est un diminutif de Convenience Store. Oui, mais alors, on aurait du appeler ça des convinis ? Le V se prononçant comme B en japonais, cela a donné conbini.

12 réflexions au sujet de “Tokyo ville propre”

  1. J’ai decouvert ton blog grace a une video sur daylimotion.Je trouve ton blog super, tes article son super continue comme sa.
    J’aime beaucoup Tokyo, j’aimerais y allé un jour

  2. j’aime beaucoup ton blog ! Le Japon m’attire , d’ailleurs mon rêve c’est d’y aller voir d’y vivre un jour !Continu a mettre des articles sur Tokyo car pour le moment je ne suis qu’une naine ( 14 ans oui je sais xd)et donc la possibilité d’y aller est inférieur à 0 !

    Je vais passer sur ton blog régulièrement maintenant que je le connais alors mets plus d’article s’il te plaît !!

  3. Il y a peu voire quasiment pas de poubelle dans des quartiers pourtant très fréquentés du genre akihabara. Certes les rues sont assez propres mais il n’empeche que je n’est vu aucune poubelle extérieure comme celles que tu présente en photo jusqu’a présent mais j’ai pu constater que des sacs poubelles étaient camouflés sous des filets bleus sans doute prévus à cet effet mais qui donne un peu mauvaise impression 😡
    Malgré ceci le japon est une très belle ville qu’il faut voir absolument une fois dans sa vie ^^

  4. Tyrano : C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de poubelles, seules les poubelles devant les conbinis font office de poubelles publiques. D’ailleurs, tu peux remarquer que les japonais ont souvent un petit sac avec eux et conservent leurs déchets jusqu’à ce qu’ils trouvent une poubelle.

    Pour ce qui du ramassage du ordure, c’est une catastrophe et très honnetement je n’y comprends rien, les japonais trient tellement que je ne sais jamais ce qu’il faut sortir et quel jour, sans parler des encombrants ou là, il faut appeler un numéro, leur dire ce que tu veux jeter, il t’envoie un petit camion, et la note peut être sévère, pour une TV cela peut atteindre 5000 ¥.

  5. j’ai hate de vivre avec ma femme et mes filles dans une ville japonaise pour une simple raison que les japonais sont d’un civisme optimal. comment faire pour realiser ce grand reve?

  6. Je viens de lire ton article et les quelque commentaires. Tokyo est certes une ville très sympa, il y a des millions de choses à faire, encore faut-il avoir l’argent. En tout cas pendant les vacances pour les jeunes adultes c’est un endroit de rève mais pour y vivre c’est une autre histoire. Faites attention de ne pas vous faire d’illusions trop hatives, les Japonais paraissent (et peuvent être parfois) courtois et conviviaux mais ce n’est que de la diplomatie. En réalité, au travail par exemple vous n’êtes pas tout le temps les bienvenus. Oui, avec regret les Japonais sont un peu trop nationalistes le terme qui revient souvent sur ce phénomène est Gaijin.
    Sur ce tchou

  7. Je tombe sur ton blog par pur hasard, j’en suis ravie, je vais continuer à le parcourir. Pour en revenir à l’ordre et à la fascination que peut engendrer le Japon, je rejoins un peu tout le monde. Le Japon est un magnifique pays, où la culture de la politesse et de l’altruisme est grand. Pour les vacances, c’est vraiment “un truc à voir”, je vous le conseille vraiment vivement, mais mettez de l’argent de côté, histoire d’en profiter sans restrictions. Pour y vivre, faut toutefois bien s’accrocher. Le bon plan serait de pouvoir y partir en tant qu’expat, pour les conditions salariales occidentales (expat sous-entendant multinationale). Ceci dit, une fois sur place, oubliez juste complètement les 35heures hebdomadaires, comptez-en le double. Au moins!
    Quant aux étrangers sur place, effectivement, le japonais “de base” est souriant, cordial, s’intéressera à vous, mais le gouvernement est nationaliste, bien que tourné vers l’Occident. Pour exemple. Les enfants “bi-nationaux” ou “mi-sang” ont le droit d’avoir leurs doubles passeports, mais jusqu’à 22ans seulement. Au-delà, il leur faudra choisir quel pays coule réellement dans leurs veines. Nombre d’étrangers se sont intégrés à la société japonaise, mais ils en maîtrisent parfaitement la langue, l’écriture, et ont par ailleurs été capables d’adapter leur nom en “kanji”. Enfin, dernier exemple… Mes parents (mère japonaise et père suisse) se sont mariés au Japon. Mon frère et moi sommes nés à Tokyo, avons grandi une partie de notre enfance au Japon, avant que mon père ne rentre au pays, femme et enfants sous le bras… Nous avons donc les passeports suisses. Mais les méandres font que le mariage n’est de fait pas reconnu au Japon, ni les naissances! Ma mère est donc considérée comme vieille fille sans enfants, et aurait le droit à l’inhumation dans le tombeau de ses parents. Pourtant l’acte de naissance est rédigé en japonais! Bref… Oscillant entre traditions et modernisme, le Japon est un pays fascinant qu’il s’agit de voir une fois dans sa vie, tellement c’est dépaysant! Faites-le avec vos yeux d’enfants, vous en reviendrez grandi.
    Dernière suggestion: Allez à Shibuya au fameux carrefour à 6 passages piétons. Au feu vert, fermez les yeux et marchez tout droit… De l’autre côté, rouvrez les yeux. Vous aurez croisé des centaines de personnes en quelques pas, mais pas un seul ne vous aura frôlé ou bousculé! Un autre monde, j’vous dis! En passant, “gaijin” désigne les étrangers, mais ce n’est pas forcément péjoratif…
    Amitiés

  8. AH OUAIS!! Nationalistes!? Et les français sont pas racistes eux? Même nés en france, et étant algérien d’origine le raciste est pas en voie de disparition même quand tu veux acheter un truc dans un magasin.

    Ayant passé 3 semaines là bas, je n’ai jamais ressenti le moindre rejet et j’ai jamais vu un service et un accueil aussi bon que là bas.

    Je préfère leur façon de faire que la nôtre croit moi.

    P.S. : s’il te prend l’envi de dire casse toi de la france si t’es pas content, je te devance en te disant que tu as raison car je suis parti…

Laisser un commentaire